N’zila Fanan mis en terre à la nécropole

preguntas para conocer a una chicas

go Le journaliste sportif Roland Modeste N’zila Fanan Amik ne Sossou, directeur de la cellule de communication de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) et directeur des sports à la RTNC2, décédé le samedi 30 décembre à l’hôpital Saint-Joseph de Limete, a été porté en terre dimanche à la nécropole Entre Terre et Ciel, dans la commune de la Nsele.

enter Son corps avait été retiré samedi de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, dans la commune de Kasa-Vubu, pour la chambre funéraire du même établissement hospitalier, dans un premier temps, pour les premiers hommages lui rendus par les membres de la famille, amis et connaissances présents en ce lieu. Le cortège funèbre s’était ensuite ébranlé en direction de la RTNC1, dans la commune de Lingwala, le siège de la FECOFA puis la RTNC2, dans la commune de la Gombe, pour terminer sa course à l’Espace Kage, en face de Plazza Village, sur la 16ème rue, dans la commune de Limete, pour la veillée mortuaire.

site de rencontre gratuit moins de 25 ans Dimanche, une pluie persistante s’est abattue, tôt le matin jusqu’en début d’après-midi, sur la ville de Kinshasa sans parvenir à décourager ceux qui s’étaient donné le devoir d’aller, dans la double immense salle de l’Espace Kage, se recueillir pour la dernière fois sur la dépouille mortelle de l’illustre disparu.

http://syaden.net/?giniefr=cherche-homme-d%27affaire-belgique&d0c=c3 Parmi ceux-là, s’est retrouvé le président de la FECOFA, Constant Omari Selemani, qui, dans son témoignage, a loué les qualités humaines et professionnelles de Modeste Roland Nzila. « Tu étais un jour venu me voir pour me conseiller de pouvoir gérer ma manière de communiquer pour ne plus me livrer à l’opinion par la mise en place d’une cellule ad hoc qui canaliserait désormais mes contacts avec les médias », a-t-il commencé. Depuis, le système a fonctionné avec beaucoup de bonheur, jusqu’à ce jour, avec l’équipe montée pour accomplir cette tâche, a reconnu le numéro un du football de la RDC à qui, confidentiellement, Nzila avait aussi proposé le lancement d’une chaîne dénommée FECOFAtv pour diffuser et assurer la promotion du football congolais.

Cependant, pour lui, si Nzila a longtemps souffert, il l’avait été à 60% plus sur le plan psychologique que physique, ayant subi de nombreux moments de combats au niveau professionnel. C’est ainsi que pour le soutenir, il avait œuvré pour, en quelque sorte, récompenser sa compétence en en faisant un membre de la commission de presse de la CAF (Confédération africaine de football Ndlr).

click Prenant la parole en dernier lieu, Mme Becca, la grande sœur du défunt, a déploré également, pour sa part, le traitement dont avait été victime son frère dans la corporation qu’il a choisi pour son travail.

stokpair Nzila Fanan, né le 24 avril 1958 à Leverville, aujourd’hui Lusanga, a terminé sa trajectoire sur la terre, fin décembre, après avoir longtemps souffert. Pendant cette période de souffrance, il avait été pris en charge par le ministère de la Communication et des Médias qui l’avait même envoyé en soins en Inde. Le CMCT de Jean Claude Eale dont il était l’un des collaborateurs actifs, s’était aussi investi pour le secourir sans parler de la FECOFA et d’autres personnalités. Il a rendu l’âme le 30 décembre.

redes sociales conocer gente gratis ACP/YHM/May

http://bossons-fute.fr/?fimerois=site-de-rencontre-93&dd9=19 http://aquanetta.pl/?kostromesp=instaforex-opcje-binarne&ace=88 Linafoot.com Disponible sur Google Play Store opcje binarne double up Telecharger Ici

Attachment

N’zila Fanan

Leave a Comment

(required)

(required)

Ligue Nationale de football