Motema Pembe tombe lourdement face à Mazembe (0-3)

Le DC Motema Pembe de Kinshasa est tombé lourdement face au TP Mazembe de Lubumbashi sur le score de 0-3, dimanche au stade des Martyrs de la Pentecôte, en match de la 5ème journée du 24ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Le club vert-blanc-rouge kinois est parti du mauvais pied lors de ce choc en se faisant cueillir à froid, dès l’entame, de la partie par une réalisation de Koffi Kouamé (3ème, 0-1). Il réussira à limiter les dégâts et à conserver ce score, mais perdra le latéral droit Mukoko Amale, exclu par l’arbitre peu avant le retour aux vestiaires.

Les protégés du coach André Agostinelli continueront à tenir bon après le repos. Mais le tournant définitif de la partie interviendra après l’entame du dernier quart d’heure de la partie à la montée sur la pelouse de Meschack Elia Lina. Celui-ci (80ème, 0-2) permettra aux vice-champions de la RDC de violer encore les filets gardés par Nathan Mabruki sur un ballon dévié de la tète par Ben Malango. Le nouvel entrant (84ème, 0-3) réussira son doublé de la rencontre, obligeant Ricky Tulengi et ses coéquipiers de subir leur première défaite du championnat en cours. Au moment où les Corbeaux lushois alignaient leur quatrième succès.

Motema Pembe-Mazembe, les coachs avaient lancé le bras de fer

Un bras de fer en l’honneur des photographes et journalistes présents dans la salle de conférence de presse d’avant-match, indiquait tpmazembe.com. Au cours de cet exercice, les deux entraîneurs avaient donné un avant-goût du « vieux » classico DC Motema Pembe-TP Mazembe du dimanche 21 octobre.

Ce sera une opposition de styles. D’un côté, le DC Motema Pembe d’André Agostinelli, le technicien italien et son « catenacio » naturel : peu de jeu mais une équipe bien en bloc. En face, David Mwakasu, entraîneur adjoint du TP Mazembe, promettait un football total : « Le TP Mazembe proposera un football total pour valoriser ce championnat national. Nous nous présenterons avec l’envie de produire du beau jeu, le spectacle que les amoureux du football adorent. Nous serons là avec toute l’humilité du monde devant le DC Motema Pembe, un prétendant au titre comme nous. Les visages des entraîneurs et des joueurs ont changé mais l’âme du DCMP est encore là : une équipe qui ne pardonne pas si vous lui offrez l’occasion de vous faire mal. Nous sommes conscients que nous serons dans son domaine privé, à nous de jouer avec prudence au cours d’une rencontre qui se décidera sur de petits détails. Mais en montant sur le terrain, l’objectif est de prendre les trois points à la fin d’une rencontre où l’adversaire ne nous fera aucune concession.  

Un championnat ne se gagne pas sur un match. Dans un championnat, il ne suffit pas de battre ses concurrents directs, Motema Pembe, Vita Club, Lupopo ou Sanga Balende pour gagner le titre. Si l’on veut être champion, respectons tous nos adversaires, comme on sait déjà le faire, et alignons des victoires.

Nous demandons aux supporteurs du DC Motema Pembe de ne pas se comporter comme ceux de Renaissance du Congo. Lors de notre dernier passage à Kinshasa, on a eu du mal à accéder au stade. Il est normal que les supporteurs crient sur l’équipe adverse mais chercher à porter la main sur l’adversaire est intolérable. Aujourd’hui, seul le football fait encore la fierté de notre pays, soyons tolérants lorsque nous sommes dans les installations sportives. » 

André Agostinelli, coach du DC Motema Pembe : « Devant le TP Mazemb, j’aimerais avoir une équipe équilibrée, car même si on ne marquera pas beaucoup, il ne faut pas subir. Une équipe qui a une assise dans son jeu et qui sait construire. Si on a ça, ce sera difficile de perdre, même devant un favori. Aujourd’hui, on parle d’un DCMP qui ne marque pas plus d’un but par match, c’est vrai mais retenez que la règle dans le football c’est marquer plus que l’adversaire. Vous pouvez marquer des buts mais perdre un match. Avec un but par match, nous avons quand même aligné quatre victoires et un nul.

Respecter ce que vous appelez les petites équipes et ne pas avoir peur des ténors comme Mazembe et Vita Club, c’est la règle cette saison. Ce dimanche, nous ne pouvons qu’espérer un  succès pour le plaisir de nos supporteurs, lesquels doivent savoir que le match sera très difficile pour les deux équipes. »

Renaissance du Congo met fin à sa série de défaites face au Groupe Bazano (1-1)

Le FC Renaissance du Congo de Kinshasa a mis fin à sa série de défaites en imposant un nul (1-1) à la JS Groupe Bazano de Lubumbashi, dimanche au stade Frédéric Kibasa-Maliba, 72 heures après la réconciliation facilitée par le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani.

A Kindu au stade Joseph Kabila Kabange, l’AS Maniema Union de la localité a été tenu en échec par le FC Lubumbashi Sport par 1-1, le club venu de Lubumbashi s’étant même permis de trouver le premier le chemin des filets.

A Bunia, au stade Amani, le FC Mont Bleu a eu raison de l’AS Nyuki de Butembo sur la marque de 1-0.

 ACP/Kayu/May/KG

Attachment

Motema Pembe

Leave a Comment

(required)

(required)