LE TPM PREPARE SON MATCH DE SAMEDI

C’est par une nuit très courte que les Corbeaux ont entamé cette journée du mercredi 13 septembre. Ensuite, le dernier trajet par avion et enfin une séance de décrassage ludique à leur hôtel de concentration de la ville d’El Obeid. Récit !

Arrivés à Khartoum aux alentours de 2h30 (heure locale), les Corbeaux ont rejoint un hôtel de la capitale soudanaise pour seulement 4 heures de sommeil. Trop limite !  Réveillés à 7h30, les hommes de Pamphile MIHAYO n’ont qu’une heure pour prendre leur petit-déjeuner parce qu’attendus au deuxième aéroport de la capitale pour embarquer en direction d’El Obeid à 9h30. C’est à 10h00 que les 28 personnes de la délégation prennent place à bord d’un vol qui ne durera que 45 minutes pour atteindre la capitale de l’Etat du Nord-Kordofan au centre du Soudan.

Décrassage à l’hôtel et non au grand stade

En début d’après-midi, il est temps de déjeuner avant de combler ce déficit de sommeil par une très longue sieste. A 18h00, dans l’enceinte de leur hôtel, le staff regroupe le groupe sur un terrain synthétique de 30 sur 40 mètres pour le décrassage. Pamphile MIHAYO rassemble les joueurs autour de lui pour détailler le contenu de la séance et les enjeux de leur présence à El Obeid. Sous sa houlette et celle de son adjoint David MWAKASU, les joueurs effectuent quelques tours de terrain avant d’enchaîner par du réveil musculaire. Le premier contact avec ballon s’effectue par un jeu : réussir la passe à dix, ballon… en mains.

Ley MATAMPI est aussi un grand buteur !

Comme l’a ainsi bien expliqué le coach aux joueurs, il veut que les jeux soient mouvementés. Lors de toutes les phases de construction, les Corbeaux doivent sans cesse se démarquer pour être servi et avancer vers le but adverse. Pamphile n’a cessé de distiller des consignes tout au long de l’exercice, interrompant régulièrement le jeu pour recadrer, expliquer et encourager ses hommes.

Après le jeu ballon en main, le même exercice était repris mais cette fois-ci ballon au pied. En une, deux puis trois touches, les joueurs doivent conduire rapidement le ballon d’un coin à l’autre afin d’aller marquer sur une seule touche. Dans la rapidité et intensité, les deux équipes de neuf incluent aussi dans ce jeu les deux gardiens. Ley MATAMPI, au-delà de ses excellentes capacités dans la cage, s’est illustré comme le buteur providentiel de son équipe en inscrivant par exemple cinq buts de son équipe et celui de la victoire !

A El Obeid avec 18 Corbeaux costauds

Face à des joueurs très décontractés, David MWAKASU remonte encore le moral de la troupe en ponctuant, dans la très bonne humeur, la séance par des exercices d’étirements. Un moment essentiel pour les organismes qui devront passer une bonne nuit réparatrice avant d’autres efforts programmés ce jeudi 14 septembre : réveil musculaire à 8h00, petit-déjeuner à 9h00, diner à 13h00, séance vidéo à 17h00 et départ pour l’entraînement à 20h00.

C’est costaud, Pamphile et son staff avait raison de dire qu’ils avaient besoin de joueurs frais et prêts pour samedi 16 septembre!

Attachment

Mazembe en route vers les demi-finales après son succès devant Al Hilal El Obied (2-1) en Coupe de la Confédération

Leave a Comment

(required)

(required)

Ligue Nationale de football