Des visites d’inspections des stades par la CAF annoncées au ministre des Sports Amos Mbayo

L’inspecteur de la Confédération africaine de football (CAF) en charge des homologations des stades en Afrique, Me Emmanuel Kande Kalombo, a annoncé mardi, au ministre des Sports et loisirs, Amos Marcel Mbayo Kitenge, le début, à partir du samedi 26 octobre, des visites d’inspections des délégués de la CAF dans différents stades homologués pour abriter les compétitions africaines de football.

M. Emmanuel Kande a fait savoir que conformément aux instructions de la CAF, les équipes engagées en compétitions interclubs doivent inscrire trois stades en raison d’un stade principal où elles devront recevoir les matches et deux stades alternatives, répondant au cahier des charges de l’instance africaine de football, dont notamment l’identification des sièges. Or, à ce jour, en RDC, seul le stade du TP Mazembe, à Lubumbashi, répond à ces normes, a-t-il précisé.

L’inspecteur Emmanuel Kande a indiqué qu’il y a nécessité que le gouvernement congolais se penche rapidement sur cette problématique au risque que les clubs congolais, surtout ceux de la capitale (AS Vita Club et DC Motema Pembe), livrent leurs matches à plus de 2000 km de Kinshasa car, la CAF pourrait délocaliser leurs rencontres. Il a indiqué que cette décision concerne également l’équipe nationale senior qui jouera au mois de novembre prochain. D’où, a-t-il insisté que le gouvernement de la République devra entamer en urgence les travaux de modernisation des stades de la RDC, en général, et le stade des Martyrs de la Pentecôte, en particulier.

Le TP Mazembe de Lubumbashi et l’AS Vita Club de Kinshasa sont engagés en phase de poules de la 24ème Ligue des champions de la CAF (C1), tandis que le DC Motema Pembe de Kinshasa jouera les barrages, soit les 16èmes de finale bis de la 17ème Coupe de la Confédération (C2). 

ACP/kayu/fmb

Leave a Comment

(required)

(required)