CAN 2017 : le Cameroun sort le Gabon

Incapable de hausser son niveau face au Cameroun (0-0) malgré une bonne entame de match ce dimanche à Libreville, le Gabon, pays-hôte, est éliminé de sa CAN 2017 dès la phase de groupes. Même s’ils ont eu très chaud sur la fin, les Lions Indomptables se qualifient mais laissent la première place au Burkina Faso et devront donc se coltiner le Sénégal en quart de finale.
Le pays-hôte à la trappe ! Contraint de s’imposer pour se qualifier en quart de finale, le Gabon n’a pas pu faire mieux qu’un match nul et vierge (0-0) face au Cameroun ce dimanche à Libreville pour le compte de la dernière journée du groupe A de la CAN 2017. Ce résultat élimine les Panthères et qualifie les Lions Indomptables. Dos au mur, les hommes de José Antonio Camacho entraient pourtant parfaitement dans la rencontre et mettaient beaucoup de pression d’entrée. Il y avait le feu devant le but d’Ondoa mais Aubameyang manquait une énorme occasion en ne cadrant pas sa reprise au second poteau sur un centre de Bouanga. Le Tourangeau frappait ensuite au-dessus.

Mais peu à peu, le Gabon retombait dans ses travers habituels et le Cameroun revenait dans le match, à l’image d’une tête de Teikeu passée tout près sur corner. Si Bouanga obligeait Ondoa à une superbe claquette sur une frappe vicieuse, ce sont bien les Lions qui se montraient plus remuants. Au retour des vestiaires, Ovono devait d’ailleurs s’employer pour détourner le coup-franc à ras-de-terre d’Oyongo, puis la frappe puissante de Siani s’écrasait juste à côté du but. Les Panthères répliquaient encore par Bouanga sur un tir lointain mais Ondoa veillait au grain.

Ondoa sauve les Lions !

Supérieurs dans le jeu, les hommes d’Hugo Broos apportaient encore le danger par Salli, bien lancé par Bassogog, mais l’ancien Monégasque était mis en échec par la sortie pied en avant d’Ovono. Bien muselé par Nkoulou, Teikeu et Ngadeu, Aubameyang ne parvenait pas à faire la différence pour libérer tout un peuple. Dans les derniers instants pourtant, les locaux avaient une dernière chance mais Bouanga trouvait le poteau et Ondoa sortait une parade ô combien importante devant Ndong pour sauver les Lions qui auraient en revanche pris la porte en cas de défaite !

Pour la 4e fois dans l’histoire et la première fois depuis 1994, le pays-hôte d’une CAN reste à quai dès la phase de groupes. Côté camerounais, la mission n’est qu’à moitié accomplie car si les Lions sont qualifiés, ils laissent la première place du groupe au Burkina Faso, tombeur 2-0 de la Guinée Bissau, et se coltineront donc le Sénégal en quart de finale.

Attachment

CAN 2017 : Cameroun, la victoire du collectif

Nos partenaires