TP mazembe: Réorientation budgétaire mais ambitions intactes

Certains commentaires faisant suite à la publication d’un article de « Jeune Afrique » font penser que le TP Mazembe réduira son budget, ce qui sous-entendrait une baisse de ses ambitions. Dommage que la direction du club n’ait pas été consultée, car ce sont des assertions qu’elle désire corriger. Voici la nouvelle stratégie du club telle qu’elle nous a été exposée.

Le TPM entend diminuer ses recrutements à l’étranger mais n’a nullement rabaissé son budget tel que cela a été affirmé à tort. Le Chairman Moïse KATUMBI a les moyens d’offrir à son club les plus grandes stars du football africain et il n’hésitera pas à le faire si besoin il y a et si l’opportunité se présente.

Dans le passé, il a souvent été reproché au club de se tourner vers des étrangers pendant que la RDC révélait des jeunes pétris de talents. Le palmarès du club a démontré que ces recrutements ont été judicieux et efficaces. Ils étaient nécessaires dans la mesure où la politique de formation n’avait pas encore porté ses fruits et parce que les clubs congolais affichaient des montants de transfert exorbitants lorsque le TPM souhaitait recruter un de leurs éléments.

A présent, le club a résolument décidé que le moment était venu de limiter son recrutement à l’extérieur du pays après avoir réalisé un gros investissement dans la formation. Dorénavant, la promotion des jeunes issus de ses deux centres de formation constituera une priorité pour assurer l’avenir. La preuve, le club compte désormais 5 espoirs dans son effectif. Et ce n’est là qu’un début de ce nouveau cycle qui doit renforcer « l’identité congolaise » et le rajeunissement du TPM.

Pour accompagner la nouvelle stratégie, les contrats de quelques joueurs étrangers n’ont pas été renouvelés l’année dernière ; il en sera de même pour ceux dont les contrats sont en cours mais qui ne répondront pas aux attentes du staff technique. Au fil des années, les jeunes issus de la KFA et de l’Ecole de Football Moïse KATUMBI vont accéder au groupe professionnel, alors que les recrutements en dehors de Lubumbashi et à l’étranger seront minutieusement ciblés. Le projet du Chairman est calqué sur celui de la Masia du FC Barcelone, qui mise sur la formation et complète l’effectif en dégageant un budget conséquent dans un recrutement ciblé afin de répondre aux hautes ambitions sportives du club, sans mettre en péril son équilibre financier.

S’agissant du nouvel entraîneur, nul n’ignore qu’à côté de l’investissement dans la formation, le club a fait confiance à ses anciens joueurs, qu’il a notamment financé tous leurs déplacements à Kinshasa et ailleurs pour compléter leurs bagages d’entraîneur de football. Pamphile MIHAYO au TPM, Isaac KASONGO qui fait ses preuves avec le CS Don Bosco, Willy MONGONGO avec les jeunes de la KFA apportent une preuve concrète de cette manière de préparer l’avenir par la promotion d’anciens joueurs cadres. En leur ajoutant bientôt Robert KIDIABA, le TPM aura un staff « local » apte à prendre ses responsabilités pour conduire le club au plus haut niveau. Dans un cadre budgétaire équilibré.

tpmazembe

Nos partenaires